Galerie
Image précédente
Diaporama: Démarrer

Madame Alice Delon, institutrice

Madame Alice Delon, institutrice
Description:

En 1940, Madame Alice Delon qui succèdera au départ de Madame Eraso. Cette institutrice de 52 ans, mise à la retraite de l'enseignement public par le gouvernement Pétain, désirant encore enseigner, obtiendra ce poste - avec un court intérim assuré par Mademoiselle Drouillet. Elle y restera une dizaine d'années.

merci Anny


Sous le ministère de Jules Ferry, de 1878 à 1883, Monsieur Jules de Seynes est propriétaire du domaine de Ségoussac, sur la commune de Rousson. Il est médecin, sénateur, député du Gardet sera maire de Rousson de 1902 à 1908.
Protestant très engagé, il est nommé responsable des écoles protestantes de France. Avec la loi sur la laïcité votée sous Jules Ferry, de nombreuses écoles primaires protestantes fermeront leurs portes.
Une école protestante fonctionnait dans la rue Adrien Badin depuis 1875, dans un immeuble appartenant à Monsieur Rouvière. C'était une école mixte, à classe unique, les élèves avaient de 6 à 14 ans, sans distinction de religion.es familles de Seynes et de Barry, très actives dans l'Eglise Réformée, assuraient matériellement son fonctionnement.
Par un courrier adressé par la compagnie Alais Froges et Camargue à Monsieur de Bary, on apprend le 23 novembre 1023, que la dite compagnie mettra un local à la disposition du Culte et de l'Ecole Protestante, dans un de ses immeubles, situé au n° 17 de la rue Henry Merle, en contrepartie de la vente d'une maison de Monsieur de Bary. L'accord est conclu à la satisfaction des deux parties. Cette école ne changera plus d'emplacement jusqu'à sa fermeture le 15 juillet 1954 (pendant quelques années, la B.N.P. d'Alès a eu une succursale dans ces murs).
La première institutrice fut Madame Chazel. Ensuite Melle Jeanne Raymond, épouse Eraso mère de Madame Imbert, dont le mari sera conseiller municipal, et mère de Madame Eraso Arnaud qui habitait rue des Oliviers, chez ses enfants, Monsieur et Madame Larguier.
En 1940, au départ à la retaite de Madame Eraso, c'est Madame Alice Delon qui lui succèdera. Cette institutrice de 52 ans, mise à la retraite de l'enseignement public par le gouvernement Pétain, obtiendra ce poste - avec un court intérim assuré par Mademoiselle Drouillet. Elle y restera une dizaine d'années. Madame Arbousset, mise en remplacement, quittera cette école très vite et lui succèdera la fille de Madame Delon, Madame Georgette Delon-Raynard jusqu'à la fermeture.
Une anecdote transmise par Madame Reynard : Madame Delon (née en 1888) est mise à la retraite d'office à l'âge 52 ans par le Maréchal Pétain en 1940. Désirant encore enseigner, elle demande à Monsieur Schmitt, responsable de l'enseignement religieux en France, son intégration dans une école confessionnelle protestante. Elle arrive, avec sa fille, en gare de Salindres en novembre. C'est Monsieur Lucchesi, père de Yves Lucchesi, beau-père de Paulette Bertrand, engagé au service de la famille de Seynes à Ségoussdac, qui les attend à la gare et qui les conduit, en calèche, au château de Rousson. Elles y résideront quelques jours, le temps du déménagement de Mademoiselle Drouillet. Plus tard, la compagnie donnera un logement de fonction au deuxième étage du n° 17 de la rue Henry Merle.
Toutes les écoles de Salindres faisaient des fêtes de Noël et de fin d'année. Madame Delon, écrivain bien connu dans le monde des lettres, était le metteur en scène. La fête de fin d'année avait lieu au château de Ségoussac, un dimanche après-midi sur une aire aménagée à cet effet.
Comme les écoles confessionnelles catholiques, l'école protestante avait un enseignement religieux auquel prenaient part les élèves dont les parents le désiraient, après l'heure normale de classe. Le pasteur venait à l'école.

Texte d'André Villaret (archives Anny Magnanelli)

 

Nombre de visites : 2019
Origine: collection Anny et Maurice Magnanelli
Origine Voulez-vous nous aider à compléter la description ?
Les utilisateurs non-connectés peuvent ajouter un commentaire ou une modification en écrivant à : salindres.bien.aime@free.fr
DatsoGallery Multilingual
By Andrey Datso